Jeux Zoom #10: Le Petit Prince – La Bible

La Naissance d’un Prince


L ’ Auteur

 

De son vrai nom Antoine Marie Jean- Baptiste Roger de Saint-Exupéry, Antoine de Saint-Exupéry fut un célèbre écrivain, poète et aviateur français.

Né au sein d’une noble famille lyonnaise, un 29 juin 1900, « Saint-Ex » comme il était parfois surnommé, entamera une formation dans l’architecture et les beaux-arts, ais débutera une carrière militaire en qualité d’aviateur, après avoir échoué à l’Ecole Navale.

Cependant, il ne laisse pas tomber son esprit créatif et l’emploie afin de rédiger des romans dont ses expériences personnelles sont les principales sources d’inspiration. Ainsi il publiera quelques succès : Courrier Sud et Vol de Nuit, respectivement en 1929 et 1931.

Durant sa carrière, Saint-Ex profitera de ses voyages pour poser un regard sur le monde et plus particulièrement sur l’Homme. Sa réflexion sera nourrie par ses expéditions au Viêt-Nam, en Espagne ou encore en Russie. Réflexion qu’il posera par écrit dans un ouvrage intitulé Terre des Hommes, publié en 1939.

Antoine de Saint-Exupéry voit le rythme de sa vie ponctué par la Première puis la Seconde Guerre Mondiale. C’est durant cette dernière, alors qu’il se trouve à New York dans le but d’amener les américains à participer à la guerre, qu’il publie, en 1942, un conte philosophique : Le Petit Prince.

L’aviateur décèdera cependant avant de connaître le succès de son œuvre dans un crash en mer considéré comme mystérieux le 31 juillet 1944 au large de Marseille. Sa mémoire sera honorée un an après à Strasbourg et il sera reconnu « Mort pour la France » en 1948.

Malgré les écrits antérieurs et posétrieurs au Petit Prince, c’est ce roman qui sera le plus reconnu mondialement. Il sera publié en deux versions (anglaise et française) et sortira en France en 1946, sous les éditions Gallimard.

De son vrai nom Antoine Marie Jean- Baptiste Roger de Saint-Exupéry, Antoine de Saint-Exupéry fut un célèbre écrivain, poète et aviateur français.

Né au sein d’une noble famille lyonnaise, un 29 juin 1900, « Saint-Ex » comme il était parfois surnommé, entamera une formation dans l’architecture et les beaux-arts, ais débutera une carrière militaire en qualité d’aviateur, après avoir échoué à l’Ecole Navale.

 

Les Origines de l’œuvre

Le Petit Prince est un conte poétique et philosophique affichant les traits d’un livre pour enfants. Il résulte en fait de la réflexion menée par Antoine de Saint-Exupéry sur l’humanité, au cours de ses expéditions à travers le monde. Il se différencie cependant de ses œuvres Terre des Hommes et Pilote de Guerre. Plus que ces dernières, Le Petit Prince fait référence au vécu, au ressenti de l’auteur. Il y inscrit ses propres témoignages à travers un discours dépourvu d’artifices, comme pour s’adresser directement à des enfants. Le fond ainsi que la forme du roman seront ainsi donnés.

D’après les dires de l’auteur, celui-ci aurait « aimé commencer cette histoire à la façon des contes de fées ». Seulement, cette œuvre écrite en temps de guerre, affiche un ton grave lié au contexte. Les interprétations iront donner au Petit Prince un air sombre malgré son sourire et ses cheveux dorés et son univers, esquissé hâtivement, sera justifié par la guerre faisant rage à l’époque. Saint-Ex parlera d’ailleurs lui-même de ses baobabs ainsi : « un dessin terrifiant d'une planète envahie par trois baobabs que l'on n'a pas su couper à temps, dessiné avec le sentiment de l'urgence », qui sera interprété par l’invasion des forces de l’Alliance. La guerre semble ainsi le contexte de l’œuvre.

Si le style et l’ambiance du roman sont lourdement inspirés du vécu de l’auteur, il en est de même pour le reste. Plusieurs « légendes » viennent raconter l’inspiration du Petit Prince. Ce dernier aurait trouvé son nom dans le wagon d’un train conduisant Antoine de Saint-Exupéry à Moscou, alors que celui-ci observait un jeune garçon blottit dans les bras de ses parents. Cette vision inspira l’auteur : « voici un visage de musicien, voici Mozart enfant, voici une belle promesse de la vie. Les petits princes des légendes n'étaient point différents de lui. » Le nom du héros du roman fut pour la première fois nommé.

Son physique fut, quant à lui, esquissé au départ sur des coins de tables de restaurants. D’abord pourvu d’ailes, il les aurait ensuite abandonné pour finalement voir ses traits se préciser dans des échanges épistolaires entre l’auteur et ses proches, notamment Léon Werth, à qui sera dédié l’œuvre.

Le 31 décembre 1935, Saint-Ex s’écrase dans le désert de
Lybie. Sans moyen de s’en sortir, il sera secouru par une caravane de nomades. Il qualifiera cette rencontre de « miraculeuse » ses bienfaiteurs étant comme « tombés du ciel ». Cette expérience vécue donnera ainsi le tableau du roman, qui mettra son Petit Prince, désormais dépourvu d’ailes, tombant du ciel dans ce désert qui retient l’Aviateur prisonnier.

 

Entre les lignes


L’œuvre en quelques lignes

 

« Dessine-moi un mouton ». Tels furent les premiers mots entendus par un aviateur perdu en plein désert. Ces mots, prononcés par un personnage bien original avec qui l’Aviateur liera une véritable amitié : le Petit Prince.

Dans son œuvre, Antoine de Saint-Exupéry se met en scène et propose une vision du monde à travers les yeux simples et curieux d’un enfant, opposée à la vision de la vie que peut avoir un adulte. Le romancier propose un critique des comportements humains à travers la relation entre l’Aviateur et le Petit Prince. Ce dernier contant ses aventures, ses rencontres, ses expériences mais surtout ses ressentis, amène chaque adulte à reconsidérer le monde sous un jour depuis longtemps oublié : celui d’un enfant.

 

Au fil des chapitres

  • -  Le 1er chapitre introduit Antoine de Saint Exupéry, sous les traits de l’aviateur, narrateur du conte. Il nous raconte sa vision des adultes et ses expériences passées en tant qu’enfant, qui l’ont mené à ce qu’il est aujourd’hui.
  • -  Du chapitre II au chapitre IX, on assiste à la rencontre de l’aviateur et du Petit Prince, ainsi qu’à la création de leurs premiers liens. De nombreuses questions sont posées et chacun en apprend sur l’autre. On découvre les origines du Petit Prince, son univers ainsi que les choses qui l’entourent.
  • -  Du chapitre X au chapitre XV, le Petit Prince partage son voyage à travers l’univers. Il nous fait part de ses nombreuses rencontres avec différentes grandes personnes, les nombreuses incohérences qu’il a pu rencontrer ainsi que les réponses surprenantes qu’il a pu avoir de la part des adultes tels que le Roi, le Vaniteux ou encore le Businessman. On est ici témoin de l’innocence du Petit Prince, agissant comme un ingénu face à toutes ces personnes si sérieuses.
  • - Les chapitres XVI à XXV font état du voyage du Petit Prince sur Terre, ainsi que de son expérience avec les habitants, allant de la flore, à la faune et autres humains rencontrés. Au départ très seul, le Petit Prince se trouve fidèlement un ami en la personne du Renard. Il nous raconte ses premiers temps sur Terre avant sa rencontre avec l’aviateur.
  • - Les chapitres XXVI à XXVII annoncent le départ de l’aviateur du désert et ainsi le retour de Petit Prince chez lui, laissant chacun une trace dans l’existence de l’autre. La mort est le thème au cœur de ces derniers chapitres, durant lesquels l’œuvre prend subitement un ton bien plus grave.

 

Thèmes et valeurs


 

 La guerre

C’est dans un contexte de guerre que le Petit Prince a été écrit par Antoine de St Exupéry. Alors qu’au milieu de ces tumultes guerrières, il tente de s’adresser au monde afin que celui-ci laisse place à l’innocence de l’enfance, il se doit de faire référence au contexte dans lequel il rédige son récit. Ainsi naissent les baobabs du Petit Prince. Trois baobabs poussant timidement, innocemment parmi de nombreuses autres pousses. Cependant, ces 3 pousses n’ont rien à voir avec les autres, car en effet les laisser grandir risque de condamner le monde du Prince. Il n’est pas difficile ici de voir la référence faîte à l’Axe du Mal qui contre qui se battent au même moment les alliés américains et ouest européens.

Sans doute St Ex souhaitait-il soigner le monde en ouvrant les yeux des adultes à ce qu’ils ne voient plus.

 

L’enfance

Dans le Petit Prince, l’enfance est valorisée par la vision qu’elle permet de poser sur le monde. Sans s’encombrer de données superflus tels que les chiffres par exemple, les enfants sont en mesure de regarder les choses importantes. Ils s’accordent encore une réelle curiosité sur le monde qu’ils sont enclins à découvrir et à questionner.

L’enfant semble être mené par la passion, la passion de la découverte, de l’importance du 1er degré des choses : Où vont les gens ? Que font-ils ? Et pourquoi ? Autant de questions innocentes qui finalement apportent de réelles réponses concrètes ou au contraire mettent en valeur une incohérence du monde.

 

Les adultes

Contrairement aux enfants, les adultes semblent souffrir d’une critique dans l’œuvre de St Exupéry. Voilés par leur sérieux, les adultes s’attachent à des éléments futiles et impersonnels afin de se faire une idée du monde. C’est ainsi qu’on les voit se faire une idée d’une personne d’après son âge, son salaire ou le prix de son logement.

C’est la raison qui semble mener les adultes. Raison qui finalement semble imposée par leur réalité : il faut apprendre le calcul et la géographie parce que cela s’avèrera utile. Les arts, qui sont de l’ordre de la passion, ne sont donc pas à prendre au sérieux.

Evoluant finalement avec des données futiles, les adultes se perdent finalement, constamment insatisfaits, sans réellement savoir de quoi, ni pourquoi.

 

La Mort

La mort semble prendre une autre dimension dans cette œuvre. St Exupéry, ou l’aviateur, se retrouve seul dans le désert. En panne, il se trouve confronté au Petit Prince, l’incarnation de (son ?) l’enfance. On constate que ça n’est que lorsqu’il est dans l’incapacité de poursuivre son métier qu’il retrouve ses passions passées. Son enfance, sa passion, mortes pour l’émergence de sa raison d’adulte est en mesure de refaire surface. St Exupéry indique ici que chacun est capable de « rencontrer » l’enfant en lui. Une fois son avion réparé, l’aviateur est à nouveau en mesure de reprendre son activité et le Petit Prince s’en va alors, avec lui l’enfance qu’il représente. Son départ est représenté par une mort du personnage, mort cependant non définitive, car, selon l’auteur, il est possible d’entendre le rire de l’enfance, et la rencontré à nouveau en prêtant l’oreille dans le désert...

 

Casting de l’œuvre


Les héros d’une œuvre

Capture d’écran 2015-04-10 à 13.21.49

L’Aviateur est le narrateur de l’histoire du Petit Prince. C’est à travers son point de vu que le lecteur découvre l’univers de l’œuvre qu’il nous conte.

 

 Capture d’écran 2015-04-10 à 12.52.07
 
 
Capture d’écran 2015-04-10 à 13.25.02 

Le Petit Prince est, avec l’Aviateur, le héros principal de l’œuvre. C’est autour de son histoire que repose l’ensemble du récit. Il apparaît au chapitre II.

Capture d’écran 2015-04-10 à 13.25.53

 

Capture d’écran 2015-04-10 à 13.59.53

 Cette fleur est née sur l’astéroïde B612, en même temps que le soleil, et est l’amie du Petit Prince. Elle est unique et ne ressemble à aucune autre fleur qu’a pu voir le Petit Prince.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.00.06

 
 Capture d’écran 2015-04-10 à 14.10.07
 Le Roi est le souverain mais également unique habitant de l’astéroïde 325. Il trône sur son siège royal sans jamais le quitter au point qu’il n’a jamais pu faire le tour de son royaume.
 

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.10.18

 Capture d’écran 2015-04-10 à 14.21.14

Le Vaniteux est l’unique habitant de l’astéroïde 326. Il porte ce nom à cause de son caractère qui l’amène à penser que toutes les personnes qu’il rencontre sont des admirateurs à qui il demande des acclamations.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.21.27

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.24.34

Comme tous les autres, l’Ivrogne est le seul habitant de sa planète, l’astéroïde 327. Il semble tourmenter, et se noie dans l’alcool.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.24.55

 Capture d’écran 2015-04-10 à 14.26.56

Le Businessman vit sur l’astéroïde 328. Il est dit qu’il y vit seul depuis 54 ans, laissant penser qu’avant cela il y vivait avec au moins une autre personne. Son activité consiste à comptabiliser les étoiles dont il se fait propriétaire.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.27.11

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.33.33

Il est l’habitant de l’astéroïde 329. L'Allumeur de réverbère est directement dépeint comme le personnage le plus sensé de tous car parmi les « grandes personnes », il est le seul à avoir une fonction logique : il allume un réverbère le soir et l’éteint le matin.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.33.45

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.36.47

Le Géographe est un vieil homme vivant au milieu de nombreux livres, sur l’astéroïde 330. Son rôle est de répertorier l’ensemble des mers, fleuves, villes, montagnes et déserts en se basant uniquement sur les récits d’aventuriers.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.37.08

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.38.55

Le Serpent vit dans le désert du Sahara, sur Terre. Il faut noter également que le Serpent semble en vouloir particulièrement au Petit Prince et le harcèle.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.39.14

 Capture d’écran 2015-04-10 à 14.49.17

Cette fleur se dresse dans le désert du Sahara. Loin d’être aussi impressionnante que la fleur personnel du Petit Prince, elle témoigne cependant d’une anecdote : elle aurait vu passer, il y a des années, une caravane de 6 ou 7 hommes dans le désert.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.49.30

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.51.27

Le Renard vit sur Terre, tout près d’un jardin fleuri. Encore à l’état sauvage il observe beaucoup le monde qui l’entoure et semble y jouer le rôle que l’on attend de lui.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.51.37

 

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.54.08

L’Aiguilleur est un autre personnage qui ne parle pas beaucoup parce qu’il avait un petit rôle dans l’histoire un peu comme les roses de la terre.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.54.21

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.58.29

Le Marchand est également un personnage faisant une brève apparition dans le désert. Quasiment aucune information ne nous est donnée, si ce n’est qu’il vend des pilules permettant aux gens de ne plus avoir soif pendant une semaine, économisant 53 minutes de leur temps.

Capture d’écran 2015-04-10 à 14.58.54

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.00.14

Les roses du jardin fleuri se trouvent sur Terre. Elles ressemblent énormément à la rose du Petit Prince, mais, restent tout de même différentes, cette dernière étant unique. Elles sont au nombre de 5000, toutes semblables.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.00.23

 

Les autres personnages

 

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.04.40

Le mouton est l’animal de compagnie du Petit Prince, offert par l’Aviateur. Caché dans une caisse, seul le Prince sait à quoi il ressemble. Afin de le garder avec lui en tout sécurité, le Prince lui met une muselière et l’attache à une courroie en cuir.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.04.56

 Capture d’écran 2015-04-10 à 15.06.26

Le Boa est le premier dessin du narrateur, inspiré d’ « Histoires Vécues ». Après avoir avalé une proie, il dort 6 mois dans le but de digérer. Il est souvent confondu avec un chapeau par les grandes personnes.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.06.34

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.12.11

L’Astronome turc est le héros d’une anecdote destinée à illustrer le manque de logique des grandes personnes. Il est celui qui a découvert l’astéroïde B612, planète sur laquelle vit le Petit Prince.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.12.41

 Capture d’écran 2015-04-10 à 15.21.14

Les chasseurs sont les hommes qui chassent le Renard. Comme tous les hommes, ils se ressemblent tous.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.21.29

 

Les rapides illuminés sont des grandes personnes qui empruntent le train pour faire des allers retours, comme s’ils cherchaient quelque chose, sans jamais le trouver.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.23.04

 

Le narrateur nous donne une description peu flatteuse des grandes personnes. Dénués de leurs âmes d’enfants, les grandes personnes ne voit plus vraiment les choses importantes et semble sans cesse en quête d’un inconnu.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.25.35

 

L’homme de la locomotive, comme il est appelé par l’Aiguilleur, est le conducteur de train. Il emmène les grandes personnes, ces « rapides illuminés », vers des destinations dans un but inconnu de tous.

Capture d’écran 2015-04-10 à 15.34.12

 

Décors et Environnements

Au milieu des étoiles

L’Astéroïde B612 - La Planète du Petit Prince

Minuscule planète très éloignée de la Terre, l’astéroïde B612 s’en approche une fois par an. A peine plus grande qu’une maison, elle abrite le Petit Prince ainsi que tout son environnement.

Il y vit avec son amie la Rose et ses 3 volcans dont il s’occupe régulièrement. Ces volcans, minuscules, arrivent à la hauteur des genoux du Petit Prince, et son encore en activité, en tout cas pour deux d’entre eux. Ils sont entourés de barrières, sans doute par sécurité et le dernier volcan, éteint est utilisé comme tabouret. De mauvaises herbes pousse sur B612, et notamment des graines de baobabs, qui posent de grands soucis au Petit Prince à cause de la place qu’ils occupent en grandissant.

L’astéroïde B612 a été découvert en 1909 par un astronome turc, et son existence fut confirmée en 1920.

L’Astéroïde 326 - La Planète du Vaniteux

L’astéroïde 326 est la planète du Vaniteux. Selon les illustrations faîtes par le narrateur, il semblerait qu’il s’agisse d’une toute petite planète verte, couverte de verdure et de fleurs. Il semble aussi que cet astéroïde soit particulièrement ensoleillé, cause probable de la pousse de tant de verdure.

Elle n’a elle aussi qu’un seul et unique habitant: l’homme le plus vaniteux de l’univers.

L’Astéroïde 328 - La Planète du Businessman

Sans doute l’un des lieux sur lequel il nous est donné le moins d’informations.

Il y vit un businessman seul, avec pour unique accessoire son bureau, sa feuille de calculs et son coffre, dans lequel il range les étoiles qu’il collectionne.

L’Astéroïde 330 - La Planète du Géographe

On ne sait que peu de choses de l’astéroïde 330 si ce n’est que c’est une vaste planète, 10 fois plus grande que l’astéroïde 329, ou vivait l’allumeur de réverbère. Cependant, seul le Géographe y vit, posté à son bureau, où il entasse les énormes livres qu’il écrit.

.

L’Astéroïde 325 - La Planète du Roi

L’astéroïde 325 est une toute petite planète jaune. Il ne nous est donné aucun détail sur son environnement. Elle est habitée par un Roi portant un très long manteau. Si long, que ce manteau couvre la quasi-totalité de sa surface. On y trouve également un siège, faisant office de trône, décrit comme très simple mais tout de même majestueux.

Enfin, on peut apprendre qu’un rat semble vivre sur cette planète, caché, ne se faisant entendre que la nuit.

L’Astéroïde 327 - La Planète de l’Ivrogne

L’astéroïde 327 est également une planète minuscule, sur laquelle un ivrogne vit seul. Elle est meublée d’un bureau sur lequel l’homme se saoule ; bureau couvert de bouteilles à consommer. Dans un coin gît une caisse de bouteilles vides, qui elles ne sont plus à consommer ...

D’après l’illustration, la planète serait d’une teinte verdâtre.

L’Astéroïde 329 - La Planète de l’Allumeur de réverbère

L’Allumeur de réverbère vit sur la plus petite des planètes. Il n’y a de place que pour une personne et un réverbère. Elle est si petite que les jours et les nuits s’y alternent à un rythme effréné : le soleil s’y couche 1440 fois en 24h. Une journée sur l’astéroïde 329 correspond à une minute tandis que 30 minutes représentent un mois.

Enfin en se déplaçant continuellement à sa surface, il est possible de ne jouir que du soleil ou que de la lune éternellement.

.

Les Décors Terriens


 La Terre

La Terre est le lieu sur lequel nous sommes le plus renseigné. Le Géographe en vante les mérites et nous fait part de sa bonne réputation. Immense, la Terre abriterait 2 milliards d’êtres humains répartis sur 6 continents, alors que, vraisemblablement, ils pourraient être rassemblés sur une île du Pacifique ou tout simplement sur une grande place publique. Selon les récits d’explorateurs, les terriens seraient classés ainsi :

  • -  111 rois

  • -  311 millions de vaniteux

  • -  7,5 millions d’ivrognes

  • -  900 000 businessmen

  • -  7000 géographes

  • -  462 511 allumeurs de réverbères

    Ces derniers effectuent leur tâche, offrant un spectacle digne d’un opéra. Seuls les pôles nord et sud ne participent pas à ce ballet lumineux, du fait qu’ils n’allument leur réverbère que 2 fois par an.

  • Le Désert

    Situé en Afrique, le du Sahara s’étend sur des milliers de kilomètres. Malgré sa taille imposante, il est vide, inhabité, si ce n’est pas une petite fleur et un serpent hostile. Il semblerait également qu’il serait possible de croiser une caravane d’hommes de temps en temps. Selon certains dires, un puit se cache au cœur de ce désert. Il sera la scène de la rencontre entre l’Aviateur et le Petit Prince.

    Quelque part brille une étoile. C’est sous cette étoile que le Petit Prince a fait son apparition mais également qu’il s’en est allé.

  • Les Montagnes

    Situées près du désert du Sahara, elles sont constituées de hauts sommets pointus et salés, semblables à des aiguilles. Depuis leur sommet, on peut observer d’autres sommets, qui eux sont enneigés. Le Petit Prince y constate la présence d’écho, n’ayant pour intérêt que de répéter ce qu’il entend.

  • La Route

    La route affiche un environnement plus divers. Destinée à mener chez les hommes, elle offre un jardin fleuri au cœur duquel réside des milliers de roses, toutes identiques. Hors du jardin fleuri, se tient une prairie verdoyante d’où l’on peut observer un pommier , un champ de blé mais aussi des vignes. C’est d’ailleurs dans cet environnement que vit le Renard.

Ensemble d’objets


 L’avion

Il s’agit du moyen de locomotion du narrateur. Aviateur de profession, il est victime d’une panne de moteur qui le pousse à atterrir en catastrophe au milieu du désert. Cet avion passe l’ensemble du récit a être réparé. Il est la porte de sortie de l’aviateur.

 

Les outils mécaniques de l’aviateur

Dans son inventaire, l’aviateur possède des outils de réparation. Il les utilise pour tenter de réparer le moteur défectueux de son avion. Ces outils sont son matériel d’adulte, en rapport direct avec son métier, sa formation, sa réalité actuelle, contrairement à ses outils artistiques.

 

Les outils artistiques de l’aviateur

Etrangement, l’aviateur possède aussi dans son inventaire papier et crayon, lui permettant de réaliser quelques illustrations. Grâce à eux, il est capable de satisfaire le caprice du Petit Prince qui lui demande un mouton. Ces outils font écho à la carrière artistique abandonnée de l’auteur dans sa jeunesse. Il semble ne pas avoir totalement laissé tomber, offrant à son personnage une double vision : celle d’un adulte et d’un enfant.

 

Le bocal et le paravent de la Rose

Bien qu’appartenant à la Rose, ils sont utilisés par le Petit Prince, la Rose ne pouvant évidemment pas s’en servir elle-même. Très importants pour son confort, ils lui permettent de se protéger des intempéries et des dangers de la nuit. Le Petit Prince les emploie à s’assurer de la sécurité de son amie.

 

Le puit

Dissimulé quelque part dans le désert, ce puits secret semble n’être visible que par ceux qui savent « voir avec le cœur » et reconnaître « l’importance des choses invisibles ». Sa représentation est toute aussi mystérieuse que sa
localisation, puisque ce puits semble être déjà prêt à l’emploi. Or, aucun village, aucune construction récente, aucune vie n’est située aux alentours, si ce n’est un étrange mur en ruines.

Cependant, il nous est indiqué qu’il n’a pas servi depuis un moment, car, malgré la présence d’un sceau, d’une corde et d’une poulie, prêts à l’emploi, cette dernière grince énormément, témoignant d’une longue période d’abandon.

 

Les baobabs

Parmi les mauvaises herbes poussant sur l’astéroïde B612, on trouve des graines de baobabs, Poussant timidement et innocemment parmi les graines de radis et de rosiers, elles sont en fait les plus dangereuses si on ne les arrache pas à temps. Si rien n’est fait, B612 se trouve assaillie par 3 baobabs géants qui encombre l’espace déjà réduit de la planète, mais dont les racines fissurent dangereusement le sol.

Capture d’écran 2015-04-10 à 19.12.18Capture d’écran 2015-04-10 à 19.12.25

 

 

 

 

A propos Nathanaël Deslances

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.