Jeux Zoom #5 : Zombies la Blonde, la Brute et le Truand

Face à l'Apocalypse, votre meilleure arme sera la Démocratie

Suite à une expérience scientifique mal tournée, le monde est en proie à une attaque de zombies. Vous êtes l’un des derniers rescapés et vous enfermez dans un centre commercial laissé à l’abandon avec une poignée de survivants. Il vous faut dès maintenant vous battre pour rester en vie jusqu’à l’arrivée des secours. Mais tous ne seront pas saufs…

 

Description :

 « Zombie : la Blonde, la Brute et le Truand » est un jeu de plateau grand public crée par Nicolas Normandon et illustré par Alexis Briclot et Benjamin Carré. Edité chez Asmodée, il permet à un groupe de 3 à 6 joueurs âgés de minimum dix ans de s’affronter sur le thème fantastique des morts-vivants. Il offre des parties d’une durée d’environ une heure, durant laquelle les joueurs, grâce à un système de placement simultané, devront user d’astuces, de négociations mais aussi de trahisons afin de sauver leurs trois héros et ainsi faire parti des vainqueurs que l’hélicoptère viendra secourir. C’est donc sur un fond de semi-coopération dans un milieu hostile et envahit de cadavres ambulants que chacun devra oeuvrer à sa survie.

 

Gameplay

La partie commence dès lors que tous les joueurs ont disposé leurs personnages sur l’un des six différents lieux du plateau. Chaque salle ne pouvant comporter qu’un nombre limité de personnages, tous seront éparpillés dans l’ensemble du centre commercial. Plusieurs actions sont alors à effectuer dans un ordre précis.

Les joueurs présents sur le parking doivent voter qui pourra fouiller le camion et ainsi récupérer des armes et du matériel. Ensuite, les joueurs situés dans le poste de garde doivent à leur tour élire le chef des vigiles qui aura la possibilité de voir où se déplacent les zombies avant tous les autres. Puis vient le lancé de dés qui définira la position des zombies.

 

zombie la blonde la brute et le truand zombies
Les zombies débutent leur marche et investissent les différentes pièces du centre commercial. C'est à vous de bien choisir vos déplacements et espérer que vous serez bien cachés !


Les joueurs choisissent puis déplacent ensuite leurs pions vers de nouvelles destinations avant de voir l’arrivée des zombies. Il faut néanmoins savoir, que si contrairement aux deux autres, la Blonde n’a pas d’effet bénéfique face aux zombies, elle a la capacité de les attirer. Un zombie s’ajoutera donc automatiquement devant la salle qui contient le plus de monde mais également devant celle qui contient le plus de Blondes ! Si le nombre de zombies présents devant une salle est supérieur ou égal au nombre de personnes présentes dans cette salle, alors l’une d’entre elle finira dévorée. Il faut alors résoudre la situation de l’attaque pour ensuite entamer le tour prochain dans le même ordre. Pour cela, le joueur dispose de plusieurs options afin de ne pas finir en charpie. S’il fait face à une horde, il a la possibilité, s’il en détient, d’utiliser des cartes d’armements et de matériel afin d’éliminer des zombies où se défendre. Si l’un des joueurs doit tout de même finir dévorer, un vote débute alors entre les joueurs présents dans le lieux du carnage, afin d’élire la victime.
Il est cependant possible de retourner la situation grâce à certains éléments. En effet, le Truand apporte une voix supplémentaire ainsi que la carte « Menace », et la Brute est capable de faire face à un zombie seule, ce qui peut bien des fois vous éviter le pire.

 

zombie-la-blonde-la-brute-et-le-truand-personnagesLa Blonde attire les zombies mais rapporte plus de points en fin de partie, la Brute peut affronter un zombie seul tandis que le Truand possède une voix supplémentaire lors des votes.
Utilisez bien ces compétences pour survivre !

 

Une fois toutes les actions réalisées, le tour suivant débute donc avec de­ nouvelles élections pour la fouille du camion et le chef des vigiles. La partie est terminée lorsqu’il ne reste que 6 pions vivants sur le plateau. Les secours arrivent alors, et le décompte des points se fait. Chaque pion a un nombre de points propres (la Blonde vaut plus de point que les autres pions) et le joueur disposant du plus grand nombre de points est déclaré vainqueur.

L ‘ambiance globale du jeu est son point fort principal selon moi. La tension s’installe rapidement et chacun de nos choix semblent décisifs pour l’avenir de la partie. Des « semblants d’alliances » se mettent en place pour se voir dissolues dès le tour suivant et tous chercheront la salle dans laquelle ils seront le plus en sécurité. C’est donc sur ce fond d’anxiété constante que se déroule chacun des tours dans Zombie.

 En revanche, il s’avère que des égalités reviennent trop souvent lors des votes pour décider de la fouille du camion ou de la mort d’un joueur. Il faut donc bien souvent faire appel aux joueurs extérieurs pour départager ce qui peut défaire complètement une stratégie car il est évident que des affinités extérieurs au jeu viendront influencer la prise de décision.

 

Ergonomie

Le matériel contenu dans le jeu se décompose en 6 catégories d’objets distincts : les pions colorés de chaque joueurs, les figurines des zombies, les dés, les cartes, l’objet de sélections de vote et de salles et les cartes de condamnations des salles. L’illustration du plateau représentant le centre commercial dépeint de façon efficace une ambiance abandonnée et dépourvue d’activité humaine. Les cartes disponibles au parking restent également dans la même ambiance avec des tâches de sang, qui nous rappellent constamment l’hostilité de l’instant. Cette représentation graphique apporte une maturité au soft. Il est cependant dommage de constater que certaines illustrations, notamment celles présentes sur les pions personnages, sont légèrement trop petites. Peut-être aurait-il été agréable de disposer de figurines pour chaque joueur comme pour les zombies. Mais il faut tout de même reconnaître que ce simple système de pions colorés assure une facilité dans la lecture du jeu.

 

zombie-la-blonde-la-brute-et-le-truand-materielVous disposerez, dans votre matériel, d'un arsenal d'objets vous permettant de vous sortir des pires situations.

 

En revanche, on notera dans l’ensemble du matériel, la présence d’un objet qui semble complètement extérieur à l’univers du jeu si ce n’est la présence des illustrations qui l’y rattache. En effet, le système destiné à sélectionner les pièces dans lesquelles migrer et se prononcer lors du vote m’apparaît comme totalement dénué d’ergonomie. Il ne sera donc pas rare de voir le jeu légèrement ralenti parce que cet objet ne tourne pas efficacement ou autre.
Aussi, son design, complètement hors-sujet, jure avec le reste du matériel fidèle à l’univers des morts-vivants. On lui préfèrera donc de simples dés sur lesquels chaque face afficherait un chiffre pour une salle et une couleur pour une équipe, ce qui faciliterait les votes sans nuire au dynamisme du jeu.

zombie-la-blonde-la-brute-et-le-truand-plateau

A propos Nathanaël Deslances

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.